Search on Fanatic Climbing
Amérique du Nord / North America Bloc / Bouldering

L’équipe de France de bloc aux US – French national bouldering team in US

Au début de l’année, un stage équipe de France de bloc US a connu un épilogue de quelques jours en milieu naturel sur les sites de Horse Pens 40, Stone Fort et Rock Town dans ‘Est des Etats-Unis.

Daniel Du Lac, nouveau coach de l’équipe nous précise : “Ce dépaysement total permet de s’enrichir humainement et revenir avec des étoiles plein les yeux. Nous sommes aller chercher ce que peut être « le rêve américain » ! S’acculturer à une autre façon de penser. Découvrir le pays de tous les rêves, et de tous les paradoxes ! La démesure vient souvent heurter une éthique bafouée. L’opulence et le gaspillage nous auront fait prendre conscience de notre qualité de vie à la Française ! Les USA sont une grande nation de l’escalade ! Précurseur, inspiré de la contre culture hippie des années 70 l’escalade aux US rime avec un côté cool et fun que l’on trouve dans les nombreux sites outdoor : tous le monde connaît « Camp 4 ». Ce n’est pas par hasard que nous leur avons rendu visite ! N’est-ce pas aux US que la « french touch » rencontre un franc succès ? Après 7 jours de stage intensif en résine, nous avons consacré les jours restant au bloc naturel. Trois sites majeurs sont à moins de trois heure d’Atlanta ! Des mini « Bleau » taillés dans un superbe grès : Horse Pens 40, Stone Fort et Rock Town à l’ouest et au nord d’Atlanta. Un régal de diversité, de formes de rochers, et de qualités de grains! La vague de froid est descendue bien bas ! Et les température de -3 à 3°C entre midi et la tombée de la nuit nous obligeaient à grimper sans s’arrêter ! Impossible de se délecter même en plein soleil. Fanny, Hugo et Léo F, dans une forme olympique on tiré tous le groupe en avant jusqu’à la tombée de la nuit ! Mélanie, Flavy, Léo Avezou et Valentine n’ont pas été en reste et ont glané un bon nombre de croix ! L’histoire raconte même que Valentine aurait sorti un jeté V7 à Stone Fort, qui aurait résisté à Hugo ! Ce dernier aura été le plus réaliste avec un V9 flash à Horse Pen. Ces quinze jours au moment de la nouvelle année resteront ancrés longtemps dans nos souvenirs. Ils auront été un sacré catalyseur d’énergie ! Une fois cette densité de choses vécues digérées, l’énergie et les envies ne pourront qu’en être décuplées. Une expérience humaine, culturelle et sportive fondatrice.”

Nous avons aussi demandé à quelques athlètes leurs ressentis :

  • Hugo Parmentier : “J’ai été très agréablement surpris des 2 spots que nous avons visité. Hallucinant pour nous d’ailleurs des lieux privés où l’accès est payant ! Dans le premier des formes hyper atypiques nous attendaient et il ne fallait pas avoir emmené ses sabots pour en venir à bout. Le but était vraiment permis dans “The Great white” (angle parfait en V6 et un “Millipede “V5 ultime dans les “écailles de dragon” ou encore “God Module” v11.  L’équivalent d’un petit secteur de Fontainebleau je dirais. Des grimpeurs rencontrés super sympa et dans l’échange. Avec la bonne cohésion de notre équipe et l’envie de casser des blocs c’était plus que plaisant. À stone Fort je retiendrai un beau grès et des arquées à planter (mais pas que). “King James” V10 –> un monstre ballant sur 2 arquées à 4 mètres du sol, et “Space” V8 une dalle parfaite. Ou encore “The Shield” pas essayé ,mais dans ma tête avant la prochaine fois. Malgré le froid, j’ai trouvé ça absolument génial et super motivant de jeter un véritable coup d’œil sur la culture locale outdoor de l’escalade US!”
  • Fanny Gibert : “J’ai retenu que le grès est définitivement mon caillou préféré. Gros gros coup de cœur sur les blocs qui ressemblent à des écailles de dragon. Des grosses bubbles sorties de nulle part, à se demander comment cela a été créé, érosion mystique… ? Juste à regarder c’est magnifique alors à grimper je t’explique pas ! Rien dans les mains, des pieds que tu ne vois pas ! Un vrai casse tète, tu ne comprends pas comment ca marche et tu as terriblement envie d’élucider le mystère. Donc tu passes en mode essai mitraillette, Pourquoi s’en priver quand c’est autant agréable à grimper ! Bien sûr, la fameuse arrête « The Great white », mais tous les blocs qu’on a essayé était déments en fait ! On a grimpé dans des styles variés, du bien physique à de la dalle ultra exigeante en passant par les arquées. Après en faisant uniquement une session par secteur on ne peut pas être super objectif…Petite préférence tout de même pour Horse Pen 40. A stone Fort j’ai kiffé “The wave” et des blocs faciles super agréables.”

At the the beginning of the year, a bouldering French team training took place in US with some outdoors days in the Eastern side of US at HP 40, Stone Fort and Rock Town areas. Daniel Du Lac, new French bouldering team coach explains : “This total change of place enables to humanely enrich yourselves and to come-back starry-eyed. We searched of the American Dream!  Whitnessing another state of mind. discovering the country of all the dreams and all the contradictions! The reason often hurts a scorn ethic. Abondance and waste here permits to be aware of the French quality life! USA are a great climbing nation! Pionner of the hippies counter culture in the 70’s, climbing in US is cool and fun. Everybody knows Camp 4. It’s not a real coincidence we were there!  And “The French touch” is also here very famous! After 7 days of indoor training, we spent the last days outdoors bouldering at 3 places around Atlanta! Some mini Font sectors on a superb sandstone. A various-shaped rock, an amazing stick. It was so cold, around 0° C all the days, forcing us to climb without periods of rest! It was quite challenging to stay quite warm, even in the sun! Fanny, Hugo and Leo F were in  a very good shape and motivate the team until the night! The others were also in the game with numerous sends! This trip will be in our memories during a long time, a serious dynamism creator! An human experience : cultural, athletic and founding.”

We  have asked some feedbacks to some athletes too :

  • Hugo Parmentier : “This 2 bouldering places were a good surprise for me. There are on  private places and one need to pay for climbing here! In HP 40, the rock is completely unique with unusual shapes. With bad shoes, you have no chance to climb well here. It’s possibe to be easiy defeated, especially in “The Great White” -an amazing arete in V6-, “Millipede” V5 in the dragon scales and “God Module” V11. It’s the size of a small Font area. The climbers we met here were very friendly and it was a nice exchange with our team. In Stone Fort I was surprised by the sandstone quality and we found some crimps, like “King James” V10, with a 4 meters high swing on small crimps to hold. I was surprised by “Space” V8 a perfect slab. I must come-back for trying “The shield”. Despite cold weather, It was very interesting to discover the local bouldering culture!”

  • Fanny Gibert : “The sandstone is definitively my favourite type of rock. My crush was the dragon’s scales of HP 40. How these big bubbles have been made? Mystical erosion? It’s so beautiful to watch, so climbing on it, it’s unique! Nothing in the hands, nothing to deal with the feet. Real headache! You don’t understand how it works and you are just focus on finding the key. So you do a lot of tries… Why giving up and stopping to try since it’s an amazing climb! Of course, the famous arete of “The Great White” was nice but all the boulders we tried were cool in fact ! We climbed various style from physical climbing to slab to crimps… After doing just one session by place,it is hard to have a real opinion. But HP 40 was definitely my favourite day. In Stone Fort, I enjoyed too “The Wave” and some easier climbs.”

Photos : coll. Gibert and Du Lac

1 Comment

Leave a Reply