Search on Fanatic Climbing
Falaise / Sportclimbing Sud Ouest / South West

Gorges du Tarn : dolomie et nature – Gorges du Tarn: dolomite and nature

  • 03/09/2021

Nichés dans les contreforts des Cévennes, les méandres du Tarn offrent une escalade dans des murs sculptés magnifiques. Un must indémodable !

Descriptif général : Une base de l’escalade sportive en France, et un must concernant l’escalade sur trous en Europe, à l’instar du Franken ou de Margalef ! Les gorges du Tarn et sa célèbre dolomie, calcaire ocre à feuillets truffés de trous évasés, proposent une escalade très ludique pour tous les niveaux et toutes les orientations avec des marches d’approche dérisoires dans un cadre grandiose ! Des grandes envolées de conti (voire des voies abus de De Que fas Aqui) aux voies très courtes de Güllich, vous trouverez votre bonheur quel que soit votre style de prédilection, à condition d’aimer la grimpe sur trous !

Saisons : On peut grimper à peu près toute l’année dans les gorges au jeu des orientations. L’hiver est généralement très venté et froid, donc préférez les périodes de mars à novembre. On peut y grimper en été en alliant baignade et farniente mais attention à la peau des doigts les journées chaudes et à l’affluence touristiques dans les gorges (flâneurs, canoës, baigneurs, …). Les meilleurs saisons sont résolument les inter saisons à condition de bénéficier de bonnes fenêtres météo, typiquement en automne autour de la Toussaint ou à Pâques puis en mai-juin.

secteur Tennessee – Photo: Mélanie Cannac

Meilleurs secteurs :

  • Tennessee reste un must avec ses grandes envolées dans ce mur impressionnant truffé de prises
  • L’Oasif pour le côté original de sa configuration en forme de combe avec cette mare à son pied, et ses voies déversantes ludiques.
  • Noir désir, beau secteur suspendu pour les 6èmes et 7èmes degrés avec des voies plus techniques mais fort intéressantes.
  • Le Navire, secteur très sympa proposant de belles envolées déversantes dans le 7ème degré
  • Planète Causse, une marche d’approche dérisoire, et un mur assez condensé dans l’escalade en 7ème degré avec de l’escalade typique des lieux.

Voies recommandées :

6a – “Jeux de plage ” au Trésor du zèbre, “En piste les ninis” à De Que Fas Aqui
6b – “Mets de l’huile” au Moulin à huile
6c – “Tarn is business” au Trésor du zèbre, “Souvenir de Bleau” à Tennessee
7a – “Trésor du zèbre” au Trésor du zèbre, “Butinage aliénique” à l’Oasif
7a+ – “Motoneuronnes” à Cancer, “Planète Causse”au secteur du même nom, “L’équipeur désagrégé” au Navire, “Calmez-vous” au secteur du même nom, “La veuve noire” à l’ampithéâtre
7b – “Mon dide” à Planète Causse, “El diablo perverso” au Navire, “Les couilles au cul” à Figues au cul ; “Noir désir” au secteur du même nom, “Mosaïk Man” à l’amphithéâtre
7b+ – « La poule aux œufs d’or » au Navire, « Putain de papiers » à l’Oasif,
7c – “Salvador dali” à l’amphithéâtre, ” Théorème de Thalès” au Trésor du zèbre, “La bohème” à l’amphithéâtre
7c+ – “Pyromania” à Tennessee, “La banda del roulos” à l’Oasif
8a – “Les ailes du désir” à Tennessee, “Hoy me voy” à Planète Causse
8a+ – “Les bons coups sont éternels” à l’amphithéâtre, “Le plaisir qui démonte” à Tennessee
8b – “Tennessee” 8b, “Le spectre de l’ottokar” à Güllich, “Freak Out” alias la voie du Schpounze à l’Oasif
8b+ – “Carry Poulet” à Figues au cul 
8c – “Déssèchement planétaire” à l’Oasif, “3 pattes dans le plâtre” à l’amphithéâtre, le sévère “Adieu Wolfang” à Güllich
9a – “Dieu merci” à Tennessee qui attend toujours une répétition !

Topo : La nouvelle édition du topo (2021) édité par le CAF Causses Cévennes vient de voir le jour. Toutes les infos sur le site dédié

Où dormir : Nombreux gîtes et campings aux Vignes, au Rozier ou à la Malène. Petite préférence pour le camping Terrados, très calme et ombragé, quasi sur place avec un bon rapport qualité-prix. Le village de gîtes municipaux Castel de La Peyre à la sortie des Vignes est aussi top.

Manger et boire : Le bar Le Grillon aux Vignes, ses soirées festives et sa bière de la Jonte. Pour manger avec de bonnes tables du Terroir et fêter les croix , on apprécie le restaurant de l’hotel Doussière au Rozier ou le très bon resto “Le jeu de paume” à Millau où il vaut mieux réserver avant.

A côtés :

  • canoës et baignade dans les gorges
  • proximité de via-ferratas, de grottes pour sortie spéléo, …
  • balades dans les alentours, notamment la montée au point sublime depuis Tennessee
  • visite de villages médiévaux tels que Ste Enimie ou Meyrueis
  • proximité des Gorges de la Jonte pour les grandes voies
La ratatouille humaine, Trésor du Zèbre – Photo: Mélanie Cannac

A éviter :

  • Taper un run après la baignade, pas top pour la peau ! Ici plus qu’ailleurs le capital peau est primordial, bichonnez vos phalanges, poncez vos irrégularités pour prévenir des steaks, mettez de la crème tous les soirs sans attendre d’avoir des trous monstrueux sur les paluches pour agir !
  • Avoir le manque de bol de taper un run quand un mirage de l’armée de l’air frôle le mur du son en passant très proche du sol au milieu de la gorge. Quand on pense que des secteurs entiers sont interdits d’équipement pour cause de nidifications ou d’arrêté Natura 2000 et que les militaires ont tous les droits pour nous éclater les tympans et terroriser la faune pour leur pur plaisir…
  • Mal se garer : respectez bien les parkings, sans dépasser sur la route qui est par endroits assez étroite. Préférez une place de stationnement un peu plus loin mais correcte, ce n’est pas comme si on avait des approches très longues par la suite. Ne gênez pas les sorties de minibus de canoës à remorque qui remontent de la rivière, notamment au Soulio ou au parking du Roc Aiguille. Les loueurs de canoë roulant à tombeau ouvert sans concession, si vous dépassez vous risquez de vous faire arracher la portière ou le rétro à chaque passage ! Respectez l’interdiction de stationner côté fontaine en bas de Figues au cul, la gendarmerie aligne.
  • Dormir en camion ou en camping sauvage dans les gorges. C’est strictement interdit et la gendarmerie passe fréquemment au crépuscule ériger des contraventions.
  • Laisser des traits dans les voies que vous grimpez. Munissez-vous de votre plus belle brosse et effacez toutes les marques à la descente quand vous déséquipez de manière à laisser aux suivants le plaisir de la découverte. Brosser c’est aussi entretenir les itinéraires et éviter l’encrassage des prises. N’hésitez pas à brosser à l’eau des préhensions techniques qui ne voient jamais la pluie, vous verrez elles adhéreront beaucoup mieux le lendemain !

    Les magnifiques clichés qui accompagnent cet article sont signés Mélanie Cannac, merci à elle ! Suivez Mélanie sur ses pages sur Facebook et Instagram !
De que Fas Aqui sector – Photo: Mélanie Cannac

Gorges du Tarn: dolomite and nature

Nestled on the foothills of the Cévennes, the meanders of the Tarn offer climbing in magnificently sculpted walls. A timeless must!


General description: A staple of sport climbing in France, and a must for pocket climbing in Europe, like the Frankenjura or Margalef! The Gorges du Tarn and its famous dolomite, an ocher limestone with flared pockets, offer very playful climbing for all levels and all orientations with short approaches in a grandiose setting. From the great stamina efforts (even the ridiculously long routes of De Que fas Aqui) to the very short and powerful routes of the Güllich sector, you are sure to find whatever your favorite style, as long as you like pulling on pockets!

Best time to visit You can climb all year round in the gorges while playing with orientations. Winter is generally very windy and cold, so prefer the periods from March to November. You can climb there in the summer by combining swimming in the river and chilling but beware of the skin of your fingers on hot days and the tourist crowds. The best seasons are undoubtedly the inter-seasons when you get good weather windows, in autumn around All Saints’ Day or Easter, and the May-June period.

Les voies abus de De Que Fas Aqui – Photo: Mélanie Cannac

Best crags

  • Tennessee remains a must with great lines on this impressive wall full of pockets
  • The Oasif for the originality of its cave-shaped configuration with a pond at its foot, and its playful overhanging routes.
  • Noir Désir, beautiful suspended sector in the 6th and 7th degrees with more technical and interesting routes.
  • Le Navire, a very nice area offering beautiful overhanging routes in the 7th degree.
  • Planète Causse, a ridiculous approach walk, and a wall with a lot of good lines in 7th degree: classic gorges climbing.
Dieu Merci 9a – Photo: Mélanie Cannac

Must-do routes
6a “Jeux de plage” at Trésor du zèbre, “En piste les ninis” at De Que Fas Aqui
6b “Mets de l’huile” at Moulin à huile
6c “Tarn is business” at Trésor du zèbre, “Souvenir de Bleau” at Tennessee
7a “Trésor du zèbre” in the same sector , “Butinage aliénique” at l’Oasif
7a+ “Motoneuronnes” at Cancer, “Planète Causse” at the same sector, “L’équipeur désagrégé” at Navire, “Calmez-vous” at the same sector, “La veuve noire” at l’Amphithéâtre
7b “Mon dide” at Planète Causse, “El diablo perverso” at Navire, “Les couilles au cul” at Figues au cul ; “Noir désir” at the same sector, “Mosaïk Man” at l’Amphithéâtre

7b+ “La poule aux œufs d’or” at Navire, “Putain de papiers” at l’Oasif,
7c “Salvador dali” at l’amphithéâtre, “Théorème de Thalès” at Trésor du zèbre, “La bohème” at l’amphithéâtre
7c+ “Pyromania” at Tennessee, “La banda del roulos” at l’Oasif
8a “Les ailes du désir” at Tennessee, “Hoy me voy” at Planète Causse
8a+ “Les bons coups sont éternels” at l’amphithéâtre, “Le plaisir qui démonte” at Tennessee
8b “Tennessee” 8b, “Le spectre de l’ottokar” at Güllich, “Freak Out” at l’Oasif
8b+ “Carry Poulet” at Figues au cul 
8c “Déssèchement planétaire” at l’Oasif, “3 pattes dans le plâtre” at l’amphithéâtre, the hard one “Adieu Wolfang” at Güllich
9a “Dieu merci ” at Tennessee, still awaiting a 2nd ascent…

Le plaisir qui démonte 8a+ – Photo: Mélanie Cannac

Guidebook: The 2021 edition of the topo published by local association CAF Causses Cévennes is now available. Information on the dedicated website

Sleeping: Numerous gites and campsites around at Les Vignes, Le Rozier, La Malène,… Our favourite place to stay is Camping Terrados at Les Vignes, quiet with shade, fairly cheap. For the gites, you have a good one at Castel de La Peyre (Les Vignes) .

Eating, drinking: Le Grillon at Le Vignes is a good bar for evenings after the crag with a nice local beer, “Bière de la Jonte”. In terms of restaurants, there are good tables with typical meals like hôtel Doussière in Le Rozier or the famous “Le jeu de paume” in Millau, where it’s better to book.

Rest days:

  • canoeing and swimming in the gorges
  • via ferrata and caving possibilities nearby…
  • walks in the surrounding country, including to the sublime point of view from Tennessee
  • medieval villages: Ste Enimie, Meyrueis
  • proximity to the Gorges de la Jonte for multi-pitch routes
Déssèchement planétaire 8c – Photo: Mélanie Cannac

Avoid:

  • Try a route after swimming, not great for the skin! Here more than elsewhere a good skin is essential, so be careful with your phalanxes, sand your fingers irregularities to prevent flappers, use cream every night from the beginning without waiting for big damages to act!
  • Give a serious attempt while an Air Force mirage is crossing the sound barrier as it flies very close to the ground in the middle of the gorge. Give a thought to the notion that in entire sectors bolting is prohibited due to nesting or the Natura 2000 decree, while the military can burst our eardrums and terrorize the local fauna as they please…
  • Poor parking: respect the parking lots and keep off the roads as they are quite narrow in some places. Prefer a parking space a little further, it’s not as if you have very long approaches to do. Don’t obstruct the exit of minibuses with trailers full of canoes, in particular at Soulio house or at the Roc Aiguille carpark. The canoe rental companies drive as they please, and if you’re not careful you risk having a scraped door or one side mirror less! Respect the parking ban on the fountain side at the bottom of Figues au cul, fines await. Don’t ask how we know.
  • Sleep in your van or wild camping in the gorges. This is strictly forbidden and the police is ‘on the money’.
  • Leave tick marks behind. Take your best brush and erase any marks when you’re done, think of the pleasure of discovery for the coming climbers. Brushing also means maintaining the routes and preventing build-up of dirt, and the subsequent polish. Don’t hesitate to brush with water technical holds that never see the rain, you’ll see, they will grip much better the next day!

All pics courtesy of Mélanie Cannac, a very talented local photographer, follow Mélanie on her Instagram account.


No Comments Found

Leave a Reply