Search on Fanatic Climbing
Allemagne-Autriche / Germany-Austria Falaise / Sportclimbing Performances

Adam Ondra dépoussière l’histoire de l’escalade – Adam Ondra dusts off climbing history

Entre deux entraînements pour tenter de se qualifier pour les jeux, Adam Ondra trouve (et ce pour notre plus grand bonheur !) un peu de temps libre pour aller en falaise ces derniers jours. Et dans ces cas là, rien de mieux que d’aller se tester des voies références comme en 2008, quand le tchèque était allé réaliser la seconde ascension de “Weisse Rose” ou encore de “Open Air” (première par Alex Huber en 1996) pour proposer une réévaluation de la voie de 9a à 9a+, ce qui en ferait le potentiel premier 9a+ de l’histoire. Rebelote hier où Adam Ondra est allé effectuer la seconde ascension de “Qui” qu’il propose 9a (+) à Geisterschmiedwand en Autriche : une voie complètement à l’abandon dont la première revient à Stefan Fürst en 1996 ! Presque un quart de siècle que cette voie attendait d’être de nouveau libérée.

Selon l’excellent site français qui recense les voies en 9ème degré, Escalade 9, “Qui” est une voie méconnue. En 1996, quand Stefan Fürst vient à bout de son projet après un siège acharné, il donne la cotation de 8c+, en comparaison à “Action Directe” qui était alors cotée 8c+/9a. La voie n’a depuis connue aucune répétition mais les grimpeurs qui l’ont essayé (en particulier Adam Ondra) ont tous évalué la difficulté à 9a, voire plus depuis qu’une prise a cassé… A coup sûr une voie parmi les plus dures de la fin du siècle.

“Qui” est la directe de sortie de “Wagnis Orange”, initialement cotée 8b+ mais aujourd’hui considérée comme le 2e 8c du monde (première par Gerhard Hörhager en 1988), dont elle emprunte le crux. Après 10 mètres en commun, “Qui” poursuit droit au-dessus par un passage très bloc sur des mauvaises réglettes.

Between two trainings for trying to conquer his Olympic ticket Adam Ondra is back to the rock, and it’s a big hapiness for us!) these last days. And what is better to test his shape in historical and under the radar routes, like in 2008 with “Weisse Roseé or the second ascent of “Open Air” (first ascended by Alex Huber 1996), suggesting an upgrade 9a to 9a+ for may be the first of this grade in climbing history. Adam followed the same path yesterday where he succeded in “Qui”, Geisterschmiedwand, Austria, a forgotten route that was first ascended in 1996 by Stefan Fürst. Adam proposes 9a(+) for this one. A little quarter century after, one of the hardest route of the 9à’s has been free climbed again!

According to excellent French website Escalade 9 which registers 9th grade routes,”Qui” is an unknown route. In 1996, when Stefan Fürst climbed the route after a huge siege he gave the 8c+ grade in comparison to “Action directe” (8c+/9a). The route has been attempted but nobody could free it again. The climbers were expecting an 9a grade, and may be more due to a broken hold…One of the hardest forgotten testpieces of the century.

“Qui” is the direct exit of “Wagnis Orange”, originally graded 8b+ but considered as the second 8c of the world (first ascent Gerhard Hörhager in 1988). After sharing the crux and 10 meters climbing, it continues straight up into a very bouldery crux on small crimps.

4 Comments

  • Reply
    TL

    Excellent ! Dans mes vieux souvenirs, Wagnis Orange aurait été proposé à 8c (et effectivement potentiel 2e 8c du monde après Wall Street), puis, il me semble, proposé à la décote dans les années 90…. A vérifier…
    Par contre, ce dont je suis sûr c’est de la confusion, par une mauvaise traduction, de la cotation d’AD. Action n’a jamais été proposé à 8c+/9a, mais à XI… Or, si on se réfère à la Thon-List de l’époque, XI peut être soit gros 8c+ soit petit 9a…(donc quand on dit 9a en 1991…c’est pas faux… ) Petit 9a avec les Méthode de Gullich, boien sûr, qui soit dit en passant sont infiniment plus dures que celles d’aujourd’hui, et que PERSONNE n’a jamais refait intégralement… Si tu as le temps un jour, je peux te faire le décomposé exact…

  • Reply
    Pierre Délas

    Salut Thomas, intéressant, effectivement on pourrait écrire un article sur le décomposé des séquences de Güllich et des autres répétiteurs ce serait intéressant, voir d’abord si les autres répétiteurs utilisent d’autres prises désaxées par rapport à la ligne de spits alors que pê Gullich passait droit dans les points ?. Si c’est juste une séquence de mains ou de pied différente sur les mêmes prises on peut considérer que Güllich n’a a priori pas pas effectué la méthode la plus efficiente et l’expliquer aussi. En tout cas le sujet pourrait être intéressant en effet.

  • Reply
    TL

    Quand tu veux…
    On peut faire ça par mail… Je suis très pris et je n’ai pas trop de temps pour rédiger un article sérieux là dessus, mais j’y pense depuis très longtemps… Donc si tu es chaud…
    Petit indice : oui, il y a d’autres prises utilisées…. Et ça change tout….

  • Reply
    PIERRE DELAS

    ok, ben tu connais mon mail 😉

    Merci Pierre

Leave a Reply