Search on Fanatic Climbing
Bloc / Bouldering Performances Suisse / Swiss

Alizée Dufraisse s’offre Versace 8B – Alizée Dufraisse ticks Versace 8B (+ interview & video)

  • 23/01/2022

L’expérimentée grimpeuse française Alizée Dufraisse vient de réaliser la première féminine d’un des blocs les plus jolis du Tessin (Suisse), “Versace” 8B à Brione. Ouvert par Daniel Woods et Jimmy Webb en 2020, ce toit offre une escalade ludique sur de superbes préhensions avant un réta particulièrement piégeux tout en en relances en équilibre sur un talon. A coup sûr un futur classique dans le 8B. Nous en profitons pour faire le point avec Alizée, tout en appréciant la vidéo de son essai victorieux. C’est la première ascension féminine de ce bloc, et déjà le 5ème 8B pour Alizée !

– Pourquoi être allée en Suisse cet hiver toi qui généralement travaille La Rambla en hiver ? Comment tu gères le froid ?
Pour changer un peu !! On est arrivés fin octobre mais on hésitait quand même entre Espagne encore ou changer, tout en sachant, pour moi, qu’aller en Suisse ça allait me demander de m’adapter à la grimpe sur granite (car je n’en ai quasiment jamais fait), à regrimper en bloc et retrouver les sensations avec de la hauteur, des chutes, et surtout bien évidement le froid et j’ai mis pas mal de temps à trouver mes marques ! La solution pour moi est de grimper avec des chaufferettes dans mes pantalons, je grimpe avec deux ou trois pantalons et j’essayais au maximum d’avoir doudounes et pantalon-doudoune quand je ne grimpe pas.

Pourquoi as-tu jeté ton dévolu sur “Versace” ?
D’abord parce que j’ai de suite été super inspirée par le lieu, la rivière, ce bloc est un peu isolé et je m’y suis sentie bien. J’ai passé le premier mois après notre arrivée à essayer de me mettre dans le style en essayant plusieurs blocs plus faciles. À vrai dire aussi j’avais une appréhension de la hauteur en bloc et de la chute puis ensuite j’ai voulu trouver deux projets, un qui est haut et l’autre moins. Du coup j’ai commencé à travailler “Versace”, qui ne fait pas trop peur, et en même temps je travaille “Héritage” qui est plus impressionnant.

– Combien de séances as-tu mis, comment s’est passé le travail ?
J’ai fait 15 jours dans le bloc en tout. Dès le début j’arrivais à faire des assez bon enchainements et donc j’ai vu que c’était possible. En revanche il m’a fallu beaucoup de temps pour le réta final, qui paraissait pourtant être la section où je serais le mieux… Il m’a fallu 3 séances pour faire le mouvement, puis je n’y suis plus arrivée pendant deux séances… Cela me rendait folle, de pas comprendre exactement ce qui faisait que j’y arrivais ou que j’y arrivais pas… du coup difficile d’avoir confiance en moi dans les essais du départ… Petit à petit j’ai vraiment compris quelles étaient les subtilités, les positions qui faisaient que je faisais le mouvement et j’ai compris comment avoir ces positions du départ, mais ça a pris du temps, tout un processus…

As-tu déjà d’autre projets pour 2022 ?
Plein de projets oui, continuer ici dans le Tessin et sûrement Magic Wood en suivant avec d’autres blocs de cette difficulté mais aussi essayer la cotation supérieure, que je n’ai encore jamais réalisée en bloc. Et surement été/automne refaire des voies et essayer de retranscrire la force que j’aurai pris dans les voies !

Photo : Kim Marschner

The French Alizée Dufraisse has just completed the first female ascent of one of the nicest boulders in Ticino (Switzerland), “Versace” 8B in Brione. Opened by Daniel Woods and Jimmy Webb in 2020, this roof offers fun climbing on superb holds before a particularly tricky mantle while balancing on a heel. For sure a future classic in the 8B range. We take this opportunity to ask a few questions at Alizée while enjoying the video of her victorious send. It ‘s the first female ascent of this boulder, and already the 5th 8B for Alizée! 

Why did you go to Switzerland this winter, you who usually work La Rambla in winter? How do you manage the cold?

For a change!! We arrived at the end of October but we were still hesitating between Spain again or changing, knowing, for me, that going to Switzerland was going to require me to adapt to climbing on granite (because I rarely have any done), to do bouldering agin and find the good feeling with height, falls, and above all of course the cold and it took me a long time to find my marks! The solutions for me for the cold are to climb with warmers in my pants, I climb with two or three pants and I tried as much as possible to have down jackets and pants down jackets when I were not climbing.

How did you chose “Versace”?

Firstly because I was immediately super inspired by the place, the river, this boulder is a little isolated and I felt good there. I spent the first month after we arrived trying to get in the style in several easier boulders. To tell the truth also, I had an apprehension of the boulder height and the fall then then I wanted to find two projects, a high one and an an other less. So I started working on “Versace”, which isn’t too scary, and at the same time I’m working on “Heritage” which is more impressive.

– How many sessions did you put in, how was the process until the ascent ? 

I did 15 days in the boulder in all. From the start I was able to do pretty good links and so I saw that it was possible. On the other hand, it took me a long time for the final mantle, which nevertheless seemed to be the section where I would be the best… It took me 3 sessions to do the movement, then I couldn’t do it for two more sessions… It was driving me crazy, not understanding exactly what made me succeed or not… so it was difficult to have confidence in myself while starting to climb the boulder… Little by little I really understood what the subtleties were, the positions that evolved as I did the movement and I understood how to have these positions from the beginning, but it took time, a whole process…

– Do you already have other projects for 2022?

Lots of projects, yes, some here in Ticino and surely Magic Wood following with other boulders of this grade but I would like to also try higher grades, which I have never yet realized in bouldering. And surely summer/autumn redoing routes and trying to use the strength that I would have won on the routes! 

Photo Kim Marschner

No Comments Found

Leave a Reply