Search on Fanatic Climbing
Kathy Choong Une Jolie Fleur
Big Wall Performances Sud Est-Alpes / South East-Alps Suisse / Swiss

Une jolie Fleur dans une Peau de Vache, 300m, 8b pour Kathy Choong – Une jolie Fleur dans une Peau de Vache, 300m, 8b by Kathy Choong

  • 29/10/2021

La top grimpeuse Suisse enchaîne en réalisant une nouvelle grande-voie difficile ! En effet, Kathy Choong vient de répéter un des musts de la Paroi du Duc (Verdon, Point Sublime) “Une Jolie Fleur dans une Peau de Vache” (300m, 7 longueurs, 8b max.) accompagnée par son compagnon Jim Zimmermann. Kathy nous raconte en exclusivité son ascension.

“Après avoir passé des semaines engouffrée dans le brouillard à saucissonner sur chaque mouv’ de mon projet de l’été en Suisse (une longue voie nommée “6.4 Sekunden”, de style vertical dont chaque mouv’ m’a donné beaucoup de fil à retordre), mon copain Jim Zimmermann et moi étions bien motivés à nous trouver un beau projet dans un style qui déroule un peu plus, à travailler ensemble, quelque part dans les belles gorges du Verdon. Des amis m’avaient parlé de la voie “Une Jolie Fleur dans une Peau de Vache” dont le style devait apparemment bien me convenir, située dans l’impressionnante Paroi du Duc qui se dresse au-dessus des eaux turquoises du Verdon. Elle se compose de 7 longueurs (6b, 8b, 7b, 8a, 5c, 8a, 6b) pour un total de 300 mètres de grimpe (très) déversants parsemés d’incroyables colonnettes où l’on peut tordre des lolottes dans tous les sens et coincer des genoux pour ne pas finir les bras totalement rôtis et toastés. Pas étonnant que ça convienne à mon style d’escargot ça ! Si jusque là Jim m’a toujours accompagnée patiemment dans mes projets et que sa présence a été capitale dans leur aboutissement, j’ai rarement eu l’occasion de le soutenir dans une longue voie. Histoire de bien partager les moments de pression et de succès, on a décidé de tenter d’enchaîner chaque longueur les deux dans la même journée (le plan était que je grimpe chaque longueur en tête et que je redescende assurer Jim en tête dans les trois longueurs clefs dans le 8ème degré). Nous sommes montés deux jours jusqu’en haut défricher chaque longueur. La pluie ayant ensuite détrempé la paroi et pas mal de prises dans la 2ème longueur (8b), nous avons passé deux autres jours à juste travailler cette longueur sans monter plus haut, les conditions n’étant pas top pour tenter un enchaînement. Le 5ème jour, nous tentons l’enchaînement. Chaque longueur est un combat de résistance mais motivés par les ascensions successives de l’un et de l’autre, nous parvenons à grimper les cinq premières longueurs sans tomber. La dernière longueur (8a), la plus longue, qu’on n’avait pas bien très bien calée, reste à faire. Pas trop le temps de se reposer, le soleil pointe son nez. Jim se lance, tremble à peine dans le crux du bas de la voie avant de mener un combat mémorable jusqu’au relais ! Il redescend pour m’assurer et boostée par son ascension, je parviens également au relais, à la limite de me la coller quelque fois. Au sommet de la voie, une douce teinte dorée s’empare du ciel, les rayons de soleil s’échouent contre les dernières longueurs du rocher, le moment est magique. Encore une fois je suis incroyablement reconnaissante d’avoir pu vivre cette belle aventure et de l’avoir partagée avec mon compagnon de cordée et de vie.”

Photos : Tara Kerzhner

Kathy Choong Une Jolie Fleur

Top Swiss climber Kathy Choong has struck again with the send of another hard multipitch! With her boyfriend Jim Zimmermann, Kathy just repeated one of the must-dos of the Verdon gorge, “Une jolie Fleur dans une Peau de Vache” (300m, 7 pitches, 8b) located at Paroi du Duc. Kathy tells us more.
“After spending some weeks in the fog struggling on every move of my Swiss old-school project “6.4 Sekunden”, my boyfriend Jim Zimmermann and I were very motivated to find a nice project in a less complicated style, a route somewhere in the Verdon gorge. Some friends suggested “Une Jolie Fleur dans une Peau de Vache” for a style that would suit me well. It’s a route located at the impressive Paroi du Duc, just above the turquoise Verdon river. It’s 7 pitches-long (6b, 8b, 7b, 8a, 5c, 8a, 6b) for 300 meters of overhanging climbing on tufas, with insane drop knees and kneebar rests to try and get rid of the pump. Not surprisingly, it suits my snail-speed style! Even though Jim supports me all the time on my projects and his presence is a key, I only get a few occasions to return the favour on a multipitch project. It was time to share the pressure and successes, so we decided to try to free the line together on the same day. Here was the plan: I would lead all the pitches, and go down and belay him for his lead attempts of the 3 hardest pitches in the 8th range. We worked the line for 2 days to the top. The 2 days following, the crux pitch (L2, 8b) was wet due to the rain, so we worked the crux sections because the conditions were not the best for an attempt of the whole route. On the 5th day, we went for it. Every pitch is a power endurance fight, but helped by the success of each other we managed to climb the first 5 pitches without falling. The last pitch (8a), the longest one, is the one we had tried the least. No time to take a long rest due to the sun coming on the face, so Jim goes. After climbing the crux, he gave everything in a huge fight to the top. It was my turn and motivated by his send, I climbed this last pitch completely pumped too. At the top of the route it was the golden hour, a very magical atmosphere. I’m very glad to have this kind of adventures and share it with my teammate and boyfriend.”

Photos : Tara Kerzhner

No Comments Found

Leave a Reply