Search on Fanatic Climbing
Royaume-Uni-Irlande / UK-Ireland Trad

Ben Bouissou au Peak District, une grenouille chez les rosbifs – Ben Bouissou in the Peak District, a frog in the rosbeef country

Le polyvalent grimpeur parisien Benjamin Bouissou vient de conclure une double mini-séjour dans le Peak District avec de belles classiques en trad empochées : la classique « End of The affair » et aussi « Nah’han » E8 6c, « Balance it’s » « Brail traverse » et « Kaluza Klein » E7 6c. Retour sur expérience

« Je suis très satisfait d’avoir fait « End of The affaire », c’est la CLASSIQUE anglaise. C’est une voie en arête très technique sans prises franches pour les mains ou pour les pieds. C’est aussi une voie très engagée à l’anglaise ou si tu tombes au crux le seul espoir de ne pas toucher le sol serait que ton assureur se jette dans le vide derrière lui pour récupérer les 3 m de corde en rab. Typiquement anglais ! Je l’avais tenté en début septembre, mais la météo et un mauvais run et une belle chute déjà de la moitié de la voie ne m’avait pas permis de la réaliser. J’aime bien grimper au Peak la mentalité y est très différente tu trouveras tous les profils de pratiquants : des pères de famille faisant du solo, des personnes en moulinette ou des papys de 75 ans grimpant pour la 3ème fois tout cela sur coinceurs. Contrairement à l’idée reçue c’est un spot avec énormément de voies faciles du coup tout le monde y débute sur coinceurs. J’ai toujours aimé grimper en trad, et de plus en plus mais je me rends compte que malgré mon niveau correct pour un français il reste beaucoup de chemin pour atteindre le niveau des anglais qui baignent dedans. J’ai pu grimper avec des forts locaux qui m’invitent à revenir ce qui devrait me permettre de m’améliorer ! L’escalade et l’état d’esprit y est extraordinaire. Le plus dur c’est de trouver du monde avec qui y aller car entre le style d’escalade et la météo les gens ne se motivent pas. »

Polyvalent parisian climber Benjamin Bouissou just comes back from 2 small trips in the Peak District with nice trad sends under his belt : the classical “End of affair” and “Nah’han” E8 6c, « Balance it’s » « Brail traverse » and « Kaluza Klein » E7 6c. Feed back from his experience.

“I’m very satisfied by the send of “End of affair”, it’s THE CLASSICAL UK ROUTE. It’s a technical arete without good holds, with long run-outs. If you fall at the crux point your only one hope it’s to expect the belayer is able to jump backward in order to catch up with the 3 meters slack rope. Typical rosbeef ! I attempted the line first at the beginning of September but a bad forecast and a scary fall in the middle of the route forced me to give up. I like to climb in the Peak District; the mentality is different than other climbing places : some daddies practicing solo, some people climbing top-rope, some granddaddies discovering trad-climbing at 75. Despite the common idea, the area proposes a large range of easy routes and you can start trad-climbing here. I like trad, but in spite of my quite good level I have still a lot to learn for reaching the level of locals. I climbed with strong locals and they invite me to come back, so this will allow me to get better at it! Climbing spirit here is amazing. The hardest for me is to find someone motivated for joining me, because the forecast and the style of climbing don’t please my friends, so they get lazy!”

Photo ; Gilles Puyfages 

1 Comment

  • Reply
    TL

    The End of the Affair, entre autres, a été ouverte sans crash pad….

Leave a Reply