Search on Fanatic Climbing
Espagne / Spain Falaise / Sportclimbing

Ces Quadra Fanatiques Qui Tiennent les Prises – In Their 40’s But Still Fanatic, Still Crushing

Iker Pou et Dani Andrada sont deux légendes de l’escalade. Véritables acteurs dans le développement de l’escalade sportive dans leur pays mais aussi dans plein de contrées du globe, même si ils ont légèrement moins sous le feu des projecteurs,  ils demeurent toujours très actifs, continuant par boulimie d’équiper et de réaliser des premières ascensions très dures.

Ainsi la semaine passée Dani, 42 ans, s’est adjugé la première de “Poderosa afrodita” R2 à El Pati, Siurana. Il n’avait pas renoué avec le 9ème degré depuis cet été où il avait empoché une autre première ascension avec “Suenos locos” à La Hermida (Cantabrie).

Iker Pou, 41 ans, a toujours voué une affection particulière à Margalef. On se rappelle notamment de deux voies extrêmes qu’il avait réussi ici il y a quelques années avec “Demencia senil” au Laboratoire et la première de “Nit de Bruixes” à l’Ermitage. Iker est actuellement en train  de développer un nouveau secteur et de travailler une nouvelle voie extrême. Ce week-end il l’a laissé temporairement de côté pour réaliser la première ascension d’un de ses projets secondaires avec la réussite de l’impressionnant dévers de “Esclavos de las redes” 9a. Equipée en début d’année par ses soins, c’est pour lui une des meilleures voies qu’il ait trouvé à Margalef selon ses dires ! Et les affaires ici n’ont pas l’air terminées !

Iker Pou and Dani Andrada are two climbing legends. They have been true influences in the development of sport climbing in their home countries and in the world. Though they may be slightly less in the spotlight today, they remain very active, and always eager to bolt and put up new super hard climbs.

Last week, Dani, 42, managed the first ascent of “Poderosa afrodita” R2 at El Pati in Siurana. He’s thus just reconciled with the 9th grade after a break that lasted since this summer when he claimed another first ascent, “Suenos locos” in La Hermida (Cantabria).

Iker Pou, 41, has always had a special affection for Margalef. We remember in particular two extreme routes he had managed here a few years ago: “Demencia senil” at the Laboratori and the premiere of “Nit de Bruixes” at the Hermitage. Iker is currently developing a new area in Margalef and working on a new extreme line. Last weekend, he temporarily took a break from it to go finish off the first ascent of one of his secondary projects, the impressive overhang of “Esclavos de las redes” 9a. Bolted at the beginning of the year by himself, it is, according to him, one of the best routes he has ever found in Margalef! And the business seems to be far from over!

 

Photo : Margalefclimb

No Comments Found

Leave a Reply