Search on Fanatic Climbing
Falaise / Sportclimbing

Une nouvelle étape dans la gestion des sites naturels français – A new step in the French crags management

Une nouvelle étape dans la gestion des sites naturels français est en train de se dessiner. Dans un communiqué datant d’aujourd’hui, la fédération française annonce qu’un nouveau projet de loi est en train d’être étudié et certainement amendé à l’Assemblée Nationale aujourd’hui même concernant la gestion des sites naturels conventionnés. Son objectif est de revenir sur le principe de la responsabilité sans faute. Le but est que “la responsabilité civile des propriétaires et gestionnaires de sites naturels (le plus souvent la FFME) ne soit engagée au titre des dommages causés ou subis à l’occasion de la pratique des activités sportives et de loisirs qu’en raison de leurs fautes.”

Voici l’article en question « Art. L. 311-1-1.- Les dommages causés à l’occasion d’un sport de nature ou d’une activité de loisirs ne peuvent engager la responsabilité du gardien de l’espace, du site ou de l’itinéraire dans lequel s’exerce cette pratique pour le fait d’une chose qu’il a sous sa garde, au sens du premier alinéa de l’article 1242 du code civil. »

La FFME condamnée à verser 1,2 Millions suite à l’affaire de Vingrau entend bien éclaircir les aspects juridiques liées à a pratique en milieu naturels sur sites conventionnés. Cependant la question des coûts d’aménagement et d’entretien des sites demeure. En savoir plus

Les débats au Sénat en video replay ici

A new step in the management of outdoor climbing sites by the french climbing federation (FFME) is shaping up. The FFME announced today that a new legislation is being assessed, and will probably be adopted, by the french parliament today regarding climbing crags that fall under the responsibility of the FFME. The main goal of this new legislation is to change the current liability status of both the land owner and the FFME in those cases where, currently, both can be accounted responsible in case of an accident, no matter the circumstances of the accident. In the future, the FFME will only be liable provided their direct involvement in the accident was proven.

This is in fact a follow up on a case from a few years ago where the FFME was charged with a 1.2 million euro fine after being sued for a rock climbing accident that happened at the crags of Vingrau. This new legislation should prevent such situations from happening again, even on areas they manage. But the question remains, however, as to whether or not the FFME will be able to keep covering the expensive costs for maintaining all the crags they currently handle. More in French

 

No Comments Found

Leave a Reply