Search on Fanatic Climbing
Interviews

Portrait : Michaela Kiersch

Fanatic Climbing est allé à la rencontre de la discrète et talentueuse grimpeuse américaine Michaela Kiersch. Agée de 22 ans, originaire de Chicago et vice-championne US de difficulté en titre, Michaela a fait parler la poudre sur son spot fétiche de Red River Gorge, y réalisant la plupart des classiques dures ces 6 derniers mois donc 3 8c+ ces 10 derniers jours ! Rencontre. Interview réalisée par Lesley Anne (texte et photos), traduction Julien Gasc.
– Fanatic Climbing : Tu es née et a grandi à Chicago, très loin des montagnes et des falaises. A ton avis, comment est-ce que cela façonne ta vision de l’escalade ?
– Michaela : Je crois qu’en grandissant dans la communauté grimpante de Chicago, j’ai acquis une sorte de respect et de fascination pour l’escalade en milieu naturel assez tôt. Ici, les grimpeurs ne se posent même pas une question quand il s’agit de conduire 7 heures pour aller jusqu’à Red River Gorge pour le weekend, ça fait partie intégrante de notre rituel. Je crois même que j’y ai pris goût à force …. Parfois.
– Fanatic Climbing : Tu as eu des sponsors depuis que tu étais lycée. Comment est-ce que ça a pu arriver à une si jeune grimpeuse originaire de Chicago ? Est-ce que ça a eu un effet sur ta motivation vis-à-vis de la grimpe ?
– Michaela : Mes premiers sponsors étaient plutôt basiques et obtenus grâce au bouche à oreille. Au fil du temps, mon escalade a évolué et mes sponsors avec. Mais l’escalade, c’est quelque chose qui vient du cœur et que je pratique uniquement pour moi-même. La motivation est viscérale. 
– Fanatic Climbing : As-tu adapté ton entrainement spécifiquement pour les voies dures de Red River Gorge (NDLR, Michaela y a enchainé six 8c+ au total en une année environ) ?
– Michaela : Mon entrainement est resté plutôt consistent tout au long de l’année dernière. Je crois avoir continué de progresser en force tout en consolidant mes bases.
– Fanatic Climbing : Tu as les cours à l’Université pendant la semaine, en plus de cela tu travailles comme coach d’escalade et tu trouves le temps de t’entrainer et de voyager tous les week-ends. Quelle est ta motivation pour garder ce train d’enfer ?
– Michaela : Je crois que ma force est d’arriver malgré tout à trouver du temps pour ce que j’estime prioritaire. Si ensuite j’y consacre du temps de manière systématique, ça devient une sorte de routine.
– Fanatic Climbing : Tu as toujours fait de la compétition. As-tu des objectifs particuliers à court terme et pourquoi ?
– Michaela : Mon objectif immédiat est un bon résultat au championnat national de difficulté. Je trouve que les compétitions sont funs et j’aime l’idée de voir comment, un jour donné, je me compare à toutes ces fantastiques grimpeuses.
(Photo: Lesley Ladlad)
– Fanatic Climbing : Les femmes ont repoussé les limites de la grimpe ces quelques dernières années. De manière générale, qu’est-ce que tu aimerais le plus voir accompli par une grimpeuse ?
– Michaela : Je crois que les femmes ont toujours repoussé les limites de l’escalade, seulement aujourd’hui, les standards sont encore plus élevés. J’aimerai voir encore plus de grimpeuses qui n’ont pas peur de prendre des risques et qui fassent tomber les stéréotypes homme/femme.
– Fanatic Climbing : Tu t’es aussi pas mal exprimée en bloc, en plus de la falaise et de la difficulté en compétition. As-tu l’intention d’explorer d’autres facettes de notre sport, et pourquoi ?
– Michaela : Pour l’instant, je suis focalisée sur la difficulté (en compétition) et la falaise. Mais j’ai toujours aimé le bloc, je crois que viendra un temps où j’y consacrerai plus de temps.
– Fanatic Climbing : Cela fait plus de dix ans que tu grimpes, sans doute plus de la moitié de ta vie. Est-ce que tu as des objectifs à long terme, en escalade ou en tant que coach ?
– Michaela : A long terme, mon objectif est de continuer à améliorer mon escalade et à m’épanouir jusqu’à arriver à la meilleure version possible de moi-même. Et je souhaite la même chose aux jeunes que je coache, je voudrais qu’ils arrivent à dépasser leurs propres attentes.
– Fanatic Climbing : Une fois ton diplôme universitaire en poche à la fin de cette année, quels seront tes plans pour la suite ?
PLUS DE GRIMPE !!!!!
– Fanatic Climbing : Quelque chose que tu souhaites ajouter ?
– Michaela : Merci pour les photos démentes Lesley !

 ENGLISH VERSION

Fanatic Climbing sat down with the very talented climber -and still quite unknown outside the US- Michaela Kiersch, 22, from Chicago. She just had an amazing semester in red River Gorge, where she sent most of the classic extreme routes of the aera, including 3 5.14c in the last 10 days! Here’s an interview by Lesley Anne (Text and pics). French translation by Julien Gasc.
– Fanatic Climbing : You are born and raised in Chicago. In your opinion, how does being a climber from the Midwest shape your approach to climbing outside?
– Michaela : I think that growing up in the Chicago climbing community engendered a respect and awe for the outdoors early on. People here don’t think twice about driving 7 hours every weekend, it is just part of our ritual. I have come to almost enjoy that drive…sometimes.
– Fanatic Climbing : You have been sponsored since you were in high school. How did that happen for a young climber from Chicago? Did that change your motivation to climb, or did your motivation stay the same ?
– Michaela : My first sponsorships were just at the Grassroots level and through word of mouth. As my climbing grew and evolved, so did my relationships with sponsors. Climbing will always come from my heart and I do it for myself only. My motivation comes from within.
– Fanatic Climbing : Did you make any specific changes to your training to prepare for harder routes at the Red River Gorge ?
– Michaela : My training has been relatively consistent throughout the last year. I think that my strength is just building on itself and I am widening my base level.
– Fanatic Climbing : During the week, you have classes at university, coach a climbing team, train, and travel on the weekends. What motivates you the most to keep up your busy schedule ?
– Michaela : I think that being able to prioritize time and goals is my biggest strength. If I systematically devote time to things that are important to me, it just becomes part of my normal routine.
– Fanatic Climbing : You have been competing since you began climbing. Do you have any competition goals for the near future ? Why do you have them ?
My most immediate goal is to do well at SCS Nationals. I think that competitions are fun and it is cool to see how my climbing can compare against other amazing women on a given day.
– Fanatic Climbing : Females are pushing the limits of climbing in recent years. What would you like to see a female accomplish in the grand scheme of climbing?
– Michaela : I think that women have always pushed the limits of climbing, just now that the standards are higher. I want to see more women taking risks in climbing and breaking down gender stereotypes.
– Fanatic Climbing : You have done some bouldering outside in addition to all sport climbing. Do you have any aspirations to explore other disciplines of climbing ? Why or why not ?
– Michaela : For now my focus lies in sport climbing. I have always loved bouldering, though. I think that a time will come when I dedicate more time to it.
– Fanatic Climbing : You have been climbing for over 10 years, maybe for more than half of your life. Do you have any long-term goals for climbing ? For coaching ?
– Michaela : My long term goal for climbing is to continuously improve and strive towards being the best version of myself that I can. I want the same for the kids that I coach, I want them to surpass their own expectations.
– Fanatic Climbing : You are also about to finish university at the end of the year. What are your plans when you graduate ?
– Michaela : CLIMB MORE!!!!!
– Fanatic Climbing : Do you have anything else you would like to add or anyone you would like to mention ?
– Michaela : Thanks for the sick pics Lesley !

1 Comment

  • Reply
    Michaela Kiersch enchaîne Crown of Aragorn 8B – Michaela Kiersch repeats Crown of Aragorn 8B – Fanatic Climbing

    […] La grimpeuse américaine Michaela Kiersch est actuellement avec Alex Puccio et Nina Williams à Hueco Tanks où elle vient d’empocher “Crown of Aragorn” 8B. “Crown of Aragorn” est un problème ouvert par Fred Nicole en 1996 proposant une dizaine de mouvements athlétiques sur petites réglettes dans un dévers prononcé. C’est le premier 8B de Michaela et la 3ème féminine du bloc après Shiraishi et Puccio (Alex dans le bloc dans la vidéo ci dessous à 8 min 30). Connue pour ses réalisations en falaise, Michaela monte rapidement en puissance en bloc puisqu”elle avait réalisé son second 8A+ il y seulement 4 jours avec Le Retour de la Goupil. Retrouvez son interview ici. […]

Leave a Reply