Search on Fanatic Climbing
Evenements/Events Falaise / Sportclimbing Sud Est-Alpes / South East-Alps

Fête du Spit, 3ème ! – Fête du Spit, 3rd!

Le weekend dernier, les environs de Mollans sur Ouvèze ont pris des airs de St Tropez de la grimpe : près de 300 personnes se sont réunies pour partager good vibes, escalade responsable et punch maison à l’occasion de la 3ème édition de la Fête du Spit, organisée par Greenspits.
Outre la foule de quidams qui a descendu moult fûts de bière bio, étaient présents quelques bambins, un bon paquet de chiens mais aussi des stars de l’outdoor avec la présence de Rudy Cassan, Mimi Guesdon, Cédric Lachat ou encore Manon Hily.

Carole Palmier, présidente de l’association, et son équipe de bénévoles, avaient opté pour le même gîte que l’année dernière, un petit havre au calme, avec plein d’espace arboré pour accueillir voitures, vans, tentes, camping-cars et mêmes triporteurs !
Les heureux participants (l’événement était sold out plusieurs jours avant) ont été chouchoutés avec dès leur arrivée la remise d’un starter bag : ecocup, shitbag logoté Greenspits pour ramener avec soi déchets et autres, ainsi que de la magn’…il ne manquait que la pelle à caca aux couleurs de l’asso…qu’on pouvait quand même s’offrir pour seulement 5€. Les plus prosaïques ont pu aider l’asso en s’achetant de belles brosses Greenspits.


Côté programme, les festivités ont commencé dès le vendredi soir, avec déjà plus de 170 personnes présentes pour la soirée conférences et projections.
Après l’intervention inspirante de Chris Bichet, des films projetés sur un grand écran homemade digne de chez Pathé, ont régalé les participants. Vidéo de wingsuit avec Rudy Cassan, mise en avant de la magnifique falaise du Crespin par le film de Julien Nadiras ou encore découverte de l’avancée de la grimpe au Tchad et son intégration auprès des populations locales…une chouette soirée plutôt posée…histoire d’en garder sous le pied pour après…

La journée de Samedi, ensoleillée mais pas caniculaire, était réservée à la grimpe et aux ateliers.
Le spot en lui-même est 5 étoiles : les pieds dans l’eau, au calme, une marche d’approche quasi-inexistante et du très beau caillou au détour du lit de la rivière.
Sur les 3 secteurs de grimpe, des voies pour à peu près tous les niveaux, équipées par le maestro du perfo Antonin Rhodes et acolytes. De la dalle au gros dévers en passant par du toit, il y en avait pour tous les goûts et tous les styles.
Mais il faut reconnaître que les Basses Gorges du Toulourenc avaient un peu des airs d’autoroute A7 un weekend de 15 Août…des bouchons au pied des voies, un pied de falaise peu large, clairement c’était pas le moment de taper la séance de l’année.
On a quand même pu admirer Hugo Parmentier et d’autres taper des essais dans de belles lignes !
Il y avait sinon des ateliers auxquels on s’était inscrit au préalable: équipement durable, gestion et prévention des blessures, manip de grandes voies ou encore gestion du secours en escalade.


Et puis pour ceux qui voulaient prendre de la hauteur, il suffisait de lever les yeux pour admirer les highliners faire le show.
Le soir, retour au gîte pour la soirée « no limit ». Après s’être régalés d’un dîner veggie trop bon, un certain Lafouche a pris le contrôle des platines et la piste de danse, sous les étoiles (et la pleine lune), s’est remplie et déchaînée jusqu’à une heure très tardive (ou matinale selon le point de vue).

Dimanche, les plus courageux et/ou couche-tôt ont pu profiter d’une séance de yoga avec Valérie Tribout ou encore de conseils naturopathie grâce à l’atelier de Nat Cousin.
Les plus acharnés de l’arquée et du bi sont retournés grimper, cette fois-ci sous un soleil de plomb (plus de 30°), soit au spot ou encore à St Léger pour trouver l’ombre…
Le temps de replier tentes et tables de camping et le weekend touchait à sa fin.

Bref, une 3ème édition clairement réussie, qui a réussi le pari de fédérer des grimpeurs d’un peu partout autour d’un événement falaise et d’un projet responsable. Sans parler de la « création » d’un beau spot de grimpe, qui vous régalera si vous y allez en petit groupe au printemps ou à l’automne.
Mention spéciale aux bénévoles aux petits soins de tous durant le weekend, service bar de qualité et sourire colgate même fatigués 
On attend maintenant de voir comment le concept va évoluer et se renouveler l’année prochaine pour garder son énergie et dynamisme….une chose est sûre, il ne faudra probablement pas attendre la dernière minute pour choper vos places si vous voulez en être !

Texte et photos : Marion Faille

Last weekend, the surroundings of Mollans sur Ouvèze looked like Saint-Tropez: nearly 300 people gathered to share good vibrations, responsible climbing and homemade punch on the occasion of the 3rd edition of the Fête du Spit Festival organized by Greenspits.
Rudy Cassan, Mimi Guesdon, Cédric Lachat, Manon Hily were guests.

Carole Palmier, President of the association and member of the team of volunteers, opted for the same cottage as last year, a quiet haven, with plenty of trees to accommodate cars, vans, tents, camping vans… The happy participants (events were sold out several days before) were pampered upon their arrival with the delivery of a starter bag: ecocup, shitbag with Greenspits logo to bring back with you, chalk… All that was missing was the poo shovel in the colors of the association … but we could still get it for only 5€. More down to earth people could also help the association by buying beautiful Greenspits brushes.
As for the agenda, the festivities began on Friday evening with already more than 170 people for an evening of conferences and projections.

After the inspiring talk with Chris Bichet, movies screened on a big screen homemade by Pathé wowed the participants. Wingsuit video with Rudy Cassan, discovering the magnificent Crespin cliff with the film of Julien Nadiras or the adventure of the squad in Chad and its integration with the local people… A rather calm evening at the start… Saturday, sunny but not hot, was dedicated to climbing and workshops. The spot itself is 5 stars: feet in the water, quiet, an almost nonexistent approach and beautiful rock at the bend of the river bed. On the 3 climbing sectors, you can find routes for almost all levels bolted by the master Antonin Rhodes and his crew. From the slab to roof climbing, there was something for every taste and every style. The gorge was crowded like a holiday weekend… A lot of traffic, within a very small cliff ground, it was not the best climbing day of the year for performance. We witnessed some strong climbers like Hugo Parmentier during a climb in a beautiful route. There were also some workshops at the crag: sustainable equipment, injury management and prevention, multipitch tips, rescue tips,…

And for those who wanted to be higher, it was enough to look up to admire the highliners who put on a show.
In the evening, return to the gite for the “no limit” party. After a tasty vegetarian dinner, a certain Lafouche took control of the decks and the dance floor under the stars (and the full moon), until a very late hour (or in the morning according to your point of view).
On Sunday, the most dedicated and/or early birds enjoyed a yoga session with Valérie Tribout or naturopathic advice with Nat Cousin’s workshop.
The fanatics of the crimp and twofingerpockets went back climbing, this time under a blazing sun (more than 30°), either at the close spot or at St Léger in search of shade …

After folding up tents and camping tables, the weekend was drawing to a close.
In summary, the third edition of « Fête du Spit » was a great success, which brought together climbers from all over for a cliff event and an environmentally responsible project. Not to mention the opening of a beautiful climbing site, which will delight you if you go in small groups in the spring or fall.
Special thanks to volunteers for taking such good care of everyone during the weekend, for quality bar service and for their smiling faces even when tired.
We are now waiting to see how the concept will evolve and renew itself next year to keep up its energy and dynamism … One thing is sure, you should probably not wait until the last minute to grab your spot if you want one!

Text and photos : Marion Faille

No Comments Found

Leave a Reply