Search on Fanatic Climbing
Afrique / Africa Bloc / Bouldering Interviews Video

Interview: Alizée Dufraisse revient sur ses dernières perfs à Rocklands – Interview: Alizée Dufraisse ’s feedback about her last sends in Rocklands (+ videos)

(English and videos below)

On connait les talents de falaisiste d’Alizée Dufraisse qui comptabilise plusieurs voies en 9a à son actif. Cette dernière est en train de se tourner aussi de plus en plus vers le bloc naturel. La réussite à Rocklands de ”The Arch” et  ”Wheel of retardation”,  ses deux premiers 8B en est l’illustration. Rapide retour avec l’intéressée. 

 Cela fait plusieurs mois qu on te voit de plus en plus faire du bloc, penses-tu à terme plus te tourner vers cette discipline ou cela est juste du à des opportunités ?

– Je voyage beaucoup plus et c est vrai que pour l’été Rocklands est une super destination, il fait frais et on peut s’exprimer sans se soucier des conditions! Je pense continuer à faire les deux, blocs et voies, j’apprend de plus en plus a m’exprimer en bloc et j’adore ça. Je crois que c’est très enrichissant pour les voies.

Comment tu as choisi les blocs ?  Combien de temps restes-tu encore à Rocklands ? 

– Cet été a Rockland je m’étais fixée le but d’essayer de me donner à fond sur les trois mois où je restais, et c est pas facile car Rocklands est fatiguant! Beaucoup de marche et un confort de vie qui n est pas le même que en Europe ou aux US.

Quel a été le processus ?

– J’avais été voir “The Arch” l’année dernière, et ça me paraissait trop dur mais cette année j’ai direct trouvé les mouvements et ma seule barrière a été mon mental. Je ne pouvais mettre que deux essais par jour car le bloc était très dur au niveau de la peau des doigts du coup j’ai commence à me mettre la pression et il m’a fallu pas mal de temps pour revenir au principal: m’amuser en grimpant et réaliser que la réussite n’est pas la source de motivation, c’est plutôt le chemin et l’apprentissage qui nous donne l’envie de donner le meilleur de nous même !

– Puis pour “Wheel of retardation” j’avais vu une vidéo avant de venir ici et le bloc me paraissait super beau. J’ai de suite demandé des conseils et on m’a répondu que ce ne serait pas le premier bloc qu’on me conseillerait, très technique sur des genoux spécifiques et qualifié comme morpho par beaucoup de grimpeurs.

Combien de temps à tu mis pour réaliser ce bloc compliqué (“Wheel of retardation”) ? 

– Mon partenaire de grimpe ayant son projet a ce secteur, j ai voulu quand même essayer “Wheel of retardation”, quitte à passer mon temps sans réussite c’est pas grave ! Il m’a fallu bien 5/6 sessions pour arriver à comprendre les mouvements, c’est vraiment très technique spécifique mais super amusant à grimper. Je suis fière de moi d’avoir été au bout de mes convictions, et d’avoir eu la chance d’enchaîner ce bloc peu de temps après.

As tu d’autres projets en tête ? 

– Je sens que j ai pas encore exploité mes limites en bloc du tout alors je vais pousser dans cette direction. Je reste deux semaines à Rocklands et après Suisse un peu puis trois mois aux USA oú j aimerai doucement me remettre aux voies pour cet hiver en Espagne, mais surtout me mettre un projet bloc plus dur.

We all know Alizée Dufraisse’s talents in sportclimbing, with several 9a routes under her belt. But Alizée is also focused on bouldering. The send  in Rocklands of ”The Arch” and  ”Wheel of retardation”,  her 2 first 8B in the last days are an illustration of it. Little talk with her. 

It’s been several months since we have seen you more and more on the bouldering scene, do you think eventually to focus more on it or it’s just due to opportunities? 

– I travel a lot more and it is true that for the summer Rocklands is a great destination, it is cool temp and we can express fully ourselves without worrying about weather conditions! I think I will continue to do both, bouldering and sports routes, I learn more and more to express myself in bouldering and I love it. I think it’s very rewarding for the route climbing.

How was the process to send these hard boulders?  

– This summer in Rockland I had the goal of trying to give it all for the three months stay, and it is not easy because Rocklands is tiring ! A lot of walking and a comfort of life is not the same as in Europe or the US.

How did you choose the problems?

– I had checked  “The arch” last year, and it seemed too hard but this year I found the movements and my only barrier was my mind. I could only put two tries a day because the problem was very hard for the fingers skin and I started to put myself a lot of pressure and it took me a long time to go back to the basic: having fun climbing and realizing that success is not the source of motivation, it is rather the path and learning process that makes us want to give the best of ourselves!

– Then for “Wheel of retardation” I saw a video before coming here and the problem seemed super nice. I asked for bits of advice and was told that it’s not the first boulder that I will be advised, very technical on specific knees bar and qualified as a morph by many climbers.

How many time have you spent on this demanding line? 

– My climbing partner had his project in this area, I still wanted to try, even if I spent my time without success it was okay! It took me a good 5/6 sessions to get to understand the movements, it’s really very specific technic but great fun to climb! I am proud to have been until at the end of my convictions, and that I had the chance to do this problem soon after!

Do you have other projects in mind? 

– I feel that I have not yet reached limits at all in bouldering so I’m going to push in that direction. I stay two more weeks in Rocklands and after that I am going in Switzerland a little bit and three months in the USA where I will love to gently get back on route climbing for this winter in Spain, but especially to find an harder project in bouldering.

Photo: Dave Graham

 

 

No Comments Found

Leave a Reply